« J’ai choisi comme gestes : « J’établis mes menus à l’avance » et « Je dresse ma liste de course », ainsi que « j’adopte la cuisine anti-gaspi ».

Mon choix a été guidé par mes résultats d’évaluation du gaspillage. Je me suis rendue compte que j’avais dans mes placards des aliments achetés il y a très longtemps et que je savais que je ne consommerai jamais et que je ne pouvais pas donner car la date de consommation était largement dépassée. Cela m’a fait prendre conscience que faire des réserves est inutile et qu’il est important de faire l’inventaire des produits dans ses placards et réfrigérateur pour établir ses menus avant de faire sa liste de courses.

L’élaboration des menus de la semaine a été l’occasion de discuter avec ma famille et ainsi j’ai appris que mon fils souhaitait adopter une alimentation moins calorique. Cela m’a évité de prévoir l’achat de produits trop riches en graisse ou en sucre qu’il apprécie habituellement et que j’achète systématiquement pour lui faire plaisir.

Pour les courses, j’ai eu des témoignages d’autres participants qui privilégient le drive pour éviter d’être tentés par des produits qui ne sont pas sur leur liste. Il faut aussi éviter d’aller dans un nouveau magasin qui ne distribue des produits que l’on ne trouve pas habituellement car cela peut pousser à s’écarter de sa liste.

Je dois aussi faire part de mon admiration pour Delphine qui établit ses menus pour un mois en tenant compte des menus de cantine de ses enfants pour varier les menus. J’avoue que je suis loin d’en être là, mais je progresse …

Sylvie, de l’équipe CLCV Hauts de France

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×